Le menhir de lécluse

Message  gregman le Ven 25 Juin - 21:47

 
Les habitants de cette région craignent de passer le soir par le chemin qui longe la hauteur où se dresse le dolmen et d'où ils voient la silhouette d'une autre pierre gigantesque se dessiner aussi au sommet d'un coteau, de l'autre côté des marais’.
A l’origine, la pierre de Lécluse mesurait 5m 83 hors sol, 1m 94 de largeur à sa base, et 0m 60 d'épaisseur.
Sa largeur diminue lentement de la base au sommet, et présente trois petites rigoles creusées sur sa face principale, les empreintes des griffes de Satan, furieux d'avoir été vaincu par un moine pour la construction d'un vaste bâtiment.
Peu avant la révolution de 1789, le Marquis de la Rianderie avait fait effectuer des fouilles et noté que la pierre était enterrée de cinq mètres.

A la fin de la grande guerre en 1918, les allemands dynamitèrent le monument, qui se brisa en plusieurs parties. Seules les deux parties hautes furent relevées par les monuments historiques, tandis que sa base fut vraisemblablement pulvérisée par l'explosion.
Hors, après l'acte de vandalisme de l'armée allemande, il est apparu qu'elle n'était enterrée que de un mètre environ, nous donnant une hauteur totale de six à sept mètres.
Sur la face tournée vers le village d’Etaing, Bernard Coussée y reconnaît l'image d'un nain avec son bonnet, les habitants du lieu l’appellent le gnome, tandis que sur l'autre, on distingue bien l'image du diable, avec les cornes.
La principale légende se rapportant à ce mégalithe raconte qu’un fermier de Lécluse, Antoine Wibault, ayant sa grange incendiée et ne pouvant rentrer sa récolte, acceptât de signer un pacte avec le diable qui, en échange de son âme, devra lui reconstruire sa grange avant le chant du coq.
C'était sans compter sur la malice de Françoise, l'épouse d'Antoine, femme sensée et craignant Dieu.
Alertée par le manège de son mari qui ne cessait de sortir, elle le suivit sur le seuil de la porte et vit une foule de diablotins reconstruisant la grange sous la direction du malin en personne. 

Mise au courant du pacte, elle imagina alors d'éclairer le poulailler pour réveiller le coq, qui se mit aussitôt à chanter. Belzébuth, surpris et furieux, s'empara alors de la coupette, dernière pierre du pignon qu'il s'apprêtait à poser, et la projeta au loin, abandonnant la grange inachevée.
Cette légende se rapporterait à plusieurs menhirs de la région nord Pas-de-calais ainsi que de Bretagne.
Des écrivains lui donnèrent des noms différents : Bottin l'appelle « Epierre » en rapport avec l'appellation cadastrale de 1812 « borne épierre », Givenchy et Tailliar « Pierre des pierres » ou « Roche des pierres », mais le patronyme le plus utilisé est celui de la « Pierre du diable ».
Elle porte à son sommet une échancrure que l'auteur Dubois-Druelle attribue à la foudre vers 1875, mais déjà signalée par Bottin en 1804.

gregman
Enquêteur
Enquêteur
Messages1832
Date d'inscription04/04/2010
Age35
LocalisationLille
 

Revenir en haut Aller en bas

 Re: Le menhir de lécluse

Message  mag le Ven 2 Juil - 12:31

 
slt sa se trouve ou cette endroit?

mag
Messages8
Date d'inscription05/04/2010
Age26
Localisationlillers
 

Revenir en haut Aller en bas

 Re: Le menhir de lécluse

Message  conomor le Ven 2 Juil - 12:37

 
C'est à côté de Douai, entre Douai et Cambrai en fait.

conomor
Enquêteur principal
Enquêteur principal
Messages2995
Date d'inscription28/02/2010
Age38
LocalisationDouai
http://www.erpn.fr
 

Revenir en haut Aller en bas

 Re: Le menhir de lécluse

Message  LethalxMonster le Ven 2 Juil - 12:39

 
personnellement ce genre de légende du "coin" ne m'intrigue pas vraiment Razz

_________________
"Restreindre l’artiste est un crime. C’est assassiner la vie en germe
Egon Shiele.

LethalxMonster
Messages43
Date d'inscription01/07/2010
Age18
LocalisationEnvirons de Tournai
 

Revenir en haut Aller en bas

 Re: Le menhir de lécluse

Message  mag le Ven 2 Juil - 12:43

 
peut ere mais sa serai interesant a voir car moi j adore tout kes ki est basé la guerre comme vimy sa vo coup coup de jeter un coup d oeil sur les tranchée en plus c gratuit le site est grand

mag
Messages8
Date d'inscription05/04/2010
Age26
Localisationlillers
 

Revenir en haut Aller en bas

 Re: Le menhir de lécluse

Message  conomor le Ven 2 Juil - 12:54

 
Moi aussi mag, et nous pensons faire quelques analyses en de tels lieux. Bien que je suppose que ce que nous pourrions y trouver ne sera que de l'ordre du résiduel, mais rien n'est certain pour le moment.

Je suis un fervent défenseur des légendes, car il ne s'agit pas d'histoires. La légende puise toujours dans une certaine vérité à la base, que le peuple enrichie ensuite au fil du temps, c'est cela qui me passionne.

Un sage a dit un jour "Si l'histoire de personnes en personnes se transforme pour finir mensonge, la légende, elle, de personnes en personnes s'enrich